La calvitie précoce, un vrai problème chez les jeunes de 20 ans

Source image à la une : pixabay

De nos jours, la société devient de plus en plus exigeante en termes d’apparences physiques. Le regard des autres semble souvent déterminant du comportement de chacun. Pour bien paraître, chacun a sa façon de se soigner journellement. Bien se coiffer compte parmi ces rituels. 

Chez les jeunes, hommes et femmes, la calvitie à 20 ans constitue un véritable souci. Pour en savoir plus sur le sujet, cet article vous développera les premiers signes de calvitie, les conséquences de celle-ci et enfin les meilleures solutions pour ne pas y parvenir ou pour y remédier. 

Calvitie 20 ans : comment détecter la calvitie vers 20ans ? 

La calvitie, appelée aussi alopécie se caractérise principalement par une perte des cheveux.  Elle intervient généralement chez les vieilles personnes mais vous pourrez rencontrer la calvitie très tôt, vers l’âge de 20ans. 

Plusieurs facteurs peuvent être à son origine : 

Voici quelques signaux auxquels vous devez être attentifs pour la détecter : 

L’apparition de ces indices varie selon la personne. Norwood s’est penché sur le problème pour déterminer les évolutions d’une calvitie selon une échelle de 1 à 7 :

Calvitie 20 ans : les répercussions de la calvitie précoce dans la vie quotidienne 

Source image : pixabay

Une véritable fixation 

Les personnes atteintes d’un début de calvitie, dès leurs jeunes âges, conditionnent leurs routines par rapport à leurs physionomies. Tout se ramène aux cheveux. Elles adoptent même un complexe d’infériorité et pensent que tous ceux qui les croisent ont les yeux rivés sur leur tête. Leurs attitudes paraissent ainsi superficielles. 

Un changement de comportement en public

Certains endroits deviennent difficiles à fréquenter, voire même à bannir : les bords de mer, les piscines, les parcs d’attractions. Le moindre mouvement le plus naturel : hocher la tête, marcher précipitamment, se tenir au premier rang dans une file d’attente, se trouver un peu plus en hauteur ou juste le vent qui souffle impliquent un mal-être. 

Un frein à l’épanouissement 

Les pertes de cheveux prématurés causent un sentiment d’incertitude chez les jeunes. Leurs physiques les font honte. Ils n’osent plus se regarder dans leurs miroirs. Les garçons hésitent à faire le premier pas lorsqu’ils font la cour à des filles. Une partie de leur pouvoir de séduction s’est volatilisée avec leurs cheveux.  Les filles sortent de moins en moins avec leurs camarades, par crainte de jugement sur leurs allures. Elles finissent dans le club des marginaux, qui ne se détachent de leur entourage. 

Les dispositions à prendre en cas de calvitie à 20 ans 

La calvitie perçue à l’avance, chez les jeunes de 20ans peut ainsi présenter des risques néfastes si vous ne la prenez pas au sérieux. 

Voici quelques conseils à pratiquer afin de les éviter. 

Il vaut mieux prévenir que guérir !

Même si la calvitie reste un état organique, sa survenue peut être retardée. L’une des causes de la calvitie jeune est le stress.  Une hygiène de vie équilibrée s’avère donc indispensable. Plus vous vous y prenez à l’avance, meilleur le résultat est. 

Les remèdes de base sont : 

 Les produits pharmaceutiques 

Qui dit maladie dit médicament. Que ce soit dans le domaine de la médecine, ou celui du bien-être et beauté, beaucoup de produits anti chute se trouvent sur le marché. Vous pouvez vous en procurer facilement dans les boutiques des centres commerciaux et dans les pharmacies. L’avis d’un expert est pourtant indispensable pour les choix des traitements d’une calvitie durant la jeunesse. 

Le médicament le plus connu pour agir sur l’alopécie est le Minoxidil. Les actions guérissantes de ce médicament se font sentir au bout de quelques semaines. Mais comme tout produit chimique, il présente des effets secondaires : 

Certains adoptent des méthodes plus pratiques. Ils se procurent des gammes de produits capillaires dans les rayons GPH des supermarchés.  Un shampoing, une lotion, un conditionner et le tour est joué. 

Recours aux produits naturels

Il existe des remèdes naturels, à base de plantes, transformées ou utilisées à l’état pur. 

Nous conseillons : 

Solution esthéticienne 

Avec l’essor de la technologie, il existe une technique appelée : dermo-pigmentation pour cacher l’effet négatif d’une calvitie à 20ans. Comme les tatouages, elle consiste à piquer le cuir chevelu avec une aiguille pour dessiner des poils de cheveux.  Le résultat est trompeur puisque vous aurez une tête rasée des près à longueur du temps, sans risque de repousse. Cette solution est adaptée à ceux qui ne peuvent pas assumer leurs états de calvitie dès leur majorité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.