La compréhension des fonctions cognitives via le test MBTI

Source image à la une : pixabay

MBTI ou Myers Briggs Type Indicator est un outil développé par jung et permet d’identifier plusieurs fonctions cognitives de la personnalité. A travers cet article, nous allons étudier chaque type de fonction et leur interdépendance pour former un genre de personnalité.

Les fonctions cognitives mbti : les lettres et charges de référence

Pour pouvoir déterminer les fonctions cognitives mbti, ces dernières sont représentées par des lettres ainsi que des charges. Voici les lettres à tenir compte :

 

En théorie, les lettres T et F sont des fonctions cognitives mbti de prises de décisions, soit donc de la capacité de jugement, tandis que les lettres N et S renvoient à la perception ou la récolte d’informations. Ces duos de lettres sont donc opposés mais complémentaires.

Parmi les charges, vous pouvez distinguer deux catégories :

Ainsi, selon une suite logique de combinaison, vous obtenez les 8 fonctions suivantes :

Les fonctions cognitives mbti : les fonctions de décision et les fonctions d’observation

Parmi les fonctions de décision de myers briggs type indicator, la lettre T vise à prendre des décisions rationnelles tandis que la lettre F prône la prise de décision par valeurs

Nous obtenons donc 4 fonctions de décision qui sont :

Selon les personnes, chaque fonction peut prendre une proportion différente. 

Au niveau des fonctions d’observation, vous avez des fonctions Ne et Se qui consistent à amasser, soit donc à récolter les informations et les fonctions Ni et Si qui consistent à organiser ou à structurer les informations.

Les 4 fonctions d’observation sont :

 

Les fonctions cognitives mbti : comment déchiffrer le code à 4 lettres ?

Comme toutes les fonctions sont complémentaires, vous disposez de codes à 4 lettres tels que intp, esfj, infp, infj, entj, etc. qui sont des types mbti. Ici les lettres P et J indiquent la nature de la fonction soit donc :

A travers ces lettres, il est possible de déterminer la nature des fonctions qui définissent chaque type.  Ces différentes fonctions vont alors suivre un développement à chaque étape de la vie d’une personne. 

Ces fonctions sont les suivantes :

Les fonctions cognitives mbti : ce que correspond chaque fonction

Découvrons à quoi correspond chaque fonction tirée des codes à 4 lettres.

Ne ou Intuition extravertie (enfp, entp, infp, intp) 

Cette fonction permet de synthétiser les informations reçues du monde extérieur afin de prendre des possibilités d’actions nouvelles. Les personnes Ne possèdent généralement les traits suivants :

Ni ou Intuition introvertie (infj, intj, enfj, entj)

Cette fonction arrive à percevoir et à réunir toutes les données du monde intérieur pour avoir sa propre vision globale. Les personnes Ni développent les caractères suivants :

Se ou Sensation extravertie (esfp, estp, isfp, istp)

Cette fonction arrive à percevoir et à analyser l’ensemble des informations extraites du monde extérieur en examinant le moindre détail. Les personnes Se ont les attraits suivants :

 

Si ou Sensation introvertie (isfj, istj, esfj, estj)

Cette fonction utilise les informations tirées du monde intérieur pour en défaire un jugement. Ces personnes Si sont généralement qualifiées conne suit :

Fe ou Sentiment extraverti (enfj, esfj, infj, isfj)

 Cette fonction se base sur les critères subjectifs pour juger des informations externes. L’objectif est de pouvoir susciter l’harmonie mutuelle entre les personnes. Ces personnes Fe son généralement illustrées par les caractères suivants :

Fi ou Sentiment introverti (infp, isfp, enfp, esfp)

Cette fonction permet de juger les informations externes de manière subjective pour pouvoir atteindre une concordance ainsi qu’un sens au niveau des actes et des valeurs de la personne. Les Fi sont généralement représentées par les traits suivants :

Te ou Pensée extravertie (entj, estj, intj, istj)

Cette fonction se base sur le jugement des informations externes en se basant sur des critères objectifs ; et ce dans le but de trouver une cohérence dans les actes. Les personnes Te sont généralement comme suit :

 

Ti ou pensée introvertie (intp, istp, entp, estp)

Cette fonction tire un jugement sur le monde intérieur en se basant sur des critères objectifs dans le but de trouver une cohérence et une clarté dans la manière de raisonner ou encore d’analyser les idées. Ces personnes Ti sont représentées par les caractères suivants :

 

Les fonctions cognitives mbti : les fonctions de perception dominantes

Parmi les fonctions de perception dominante, vous avez :

Les fonctions cognitives mbti : les fonctions de perception inférieures

Parmi les fonctions de perception inférieure, vous avez :

 

Les fonctions cognitives mbti : les fonctions de jugement dominantes

Au niveau des fonctions de jugement dominantes, vous avez :

Les fonctions cognitives mbti : les fonctions de jugement inférieures

Les fonctions cognitives faisant référence aux fonctions de jugement inférieures sont les suivantes : 

Les fonctions cognitives mbti : étude de cas

Source image : pixabay

Prenons l’exemple de la personne enfj. Cette personne a des aptitudes humaines très développées. En constante recherche de l’harmonie, l’enfj est un leader qui sait mobiliser ses capacités à atteindre son objectif. Souvent l’enfj est associé aux mentors ou encore aux professeurs. 

Voici ces différents attraits :

Un autre exemple est la personne enfp. Il s’agit d’un véritable communicateur qui se base sur ce que peut lui offrir le monde extérieur. Ce qui le rend spéciale, c’est sa façon de pouvoir toujours apporter des solutions créatives. L’enfp est qualifié de charismatique ou encore de champion, en plus d’être un bon communicateur.

Cette personnalité se définit comme suit :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *